646 0

Exosquelette à l’ESAT

L’ESAT développe les prestations en entreprises, pour trouver des débouchés commerciaux et offrir des perspectives professionnelles aux travailleurs. C’est aussi l’occasion d’apprendre et d’être innovant.

C’est ainsi qu’est apparu l’exosquelette à l’ESAT, fruit d’une réflexion commune avec l’entreprise BFMP de Labruguière, chez qui Ludovic Valette, travailleur d’ESAT, intervient depuis novembre 2019, du fabricant d’exosquelette Comau et de son fournisseur Couto, tous deux castrais.

La problématique : BFMP fabrique des palettes, l’opérateur doit travailler avec les bras relevés pour l’assemblage des palettes en tenant un cloueur pneumatique, ce qui peut engendrer de la fatigue dans les bras et le dos.

La solution : un exosquelette est un appareil dont le but est d’aider l’homme dans des tâches pénibles.

L’ESAT a testé l’exosquelette de Comau en octobre dernier (https://www.youtube.com/watch?v=qvaIcXLib2o), avant de s’équiper début 2021.

Témoignage de Ludovic Valette : « C’est mieux par rapport au poids,  pour déplacer les semelles et les palettes. Je dois moins forcer avec les bras. L’exosquelette est léger et on peut régler l’aide. »


Articles associés

ESAT Les Ateliers de Braconnac

Basés à Castres et Lautrec, les Ateliers de
Lire la suite
Cédric Merle est accompagné par l'ESAT de Braconnac

Ergonomie aux Ateliers de Braconnac

Afin d’améliorer les conditions de travail, l’ESAT a
Lire la suite