460 0

Le + de la semaine : La technique de canne

Bonjour à tous,

 

En locomotion, nous avons vu il y a quelques semaines que nous pouvions nous déplacer avec la technique de guide. Je vous propose de découvrir ensemble un outil permettant un déplacement seul : la canne blanche.

Pourtant la canne est un sujet beaucoup plus vaste que la mobilité… De ma propre expérience, une canne blanche peut générer des émotions complexes et contradictoires. Plus qu’un outil, c’est délibérément un symbole de la déficience visuel. Parfois un signe d’autonomie, parfois stigmatisant… Elle ne laisse pas indifférent et touche directement la question de l’acceptation du handicap.

 

D’où ça vient cette canne blanche ??

Femme semblant s'interroger

Il a toujours plus ou moins existé des moyens pour signaler les personnes aveugles dans l’espace publique : des bâtons, des brassards… Mais c’est réellement en 1930 que la française Guilly d’Herbemont propose l’utilisation d’une canne blanche. Elle invente, finance et distribue des milliers de cannes blanches qui seront reconnues comme un outil de déplacement significatif par les associations et le préfet de Paris. La grande médiatisation autour de cette innovation favorise l’utilisation de la canne dans le monde entier.

Cependant, la canne reste à cette époque un outil de signalement. Il avait été pensé pour éveiller la vigilance des automobilistes et des piétons. A l’usage, on se rend compte que la sécurité est alors relative. Les américains réfléchissent sur le sujet, notamment Richard Hoover qui développe avec son équipe les techniques de déplacements, dont la technique de canne, dans la seconde partie du 20ème siècle. La canne devient ainsi un outil de protection.

La canne apparaît alors comme un emblème de la déficience visuelle largement reconnu internationalement.

 

Pourquoi blanche ?

Femme qui hausse les épaule et a les main vers le ciel

Tout simplement parce que le blanc était la couleur qui contrastait le mieux avec l’environnement. Ainsi les piétons et les voitures peuvent percevoir de loin la canne et s’adapter en fonction.

 

Les missions de la canne ?

Femme qui réfléchit avec un point d'interrogation à côté d'elle

Comme vous l’avez compris la canne a plusieurs missions.

On peut définir 3 :

  • Se signaler : montrer aux personnes extérieures que la personne présente une déficience visuelle.
  • Se protéger : une technique d’utilisation de la canne permet de détecter et contourner les obstacles.
  • S’informer : la canne permet d’explorer l’environnement immédiat et à renseigner la personne sur les caractéristiques de l’environnement. En locomotion, nous appelons cela le « toucher de canne », la canne remplace la main.

 

Pour quel âge ?

Femme qui est concentrée et se tient le menton

Il n’a pas d’âge pour avoir une canne, il faut bien-sûr savoir marcher ! Il est intéressant d’introduire tôt la canne comme étant un outil familier, les jeunes enfants peuvent comprendre très vite son intérêt et l’assimiler dans leur quotidien.         

Pieds d'enfantune personne avec sa canne et une seconde personne qui la guide

Tout au long de la vie, il est possible d’acquérir une canne. Pour les personnes qui perdent la vision, elle peut redonner confiance et rassurer dans les déplacements. Alors il n’est jamais ni trop tôt ni trop tard pour demander conseil !

 

Quelle canne ??

Femme qui sourie et lève le doigt

Il existe de nombreux types de cannes !

Par fonction, on distingue différentes cannes :

  • Parfois on propose une pré-canne qui permet une protection à l’enfant même s’ils ne peuvent pas encore mettre une technique de canne en place.

Précanne

  • Il existe des cannes de signalisation pour les personnes qui souhaitent s’identifier mais qui n’appliquent pas la technique. Dans ces cas, la canne ne protège pas des obstacles.
  • Des cannes d’appui peuvent également être proposées. Elles permettent le maintien d’un bon équilibre et de s’identifier mais ne pourra pas détecter les obstacles au sol.
  • Enfin la grande majorité des cannes blanches de détection et de protection sont pliantes. Les personnes pourront choisir un type de poignet, l’embout qui touche le sol ainsi que la taille.

Image de différentes cannes

Vous l’avez compris, il est très important de se faire conseiller pour choisir le modèle et la taille de la canne !

 

Retrouvez cette semaine en exclusivité l’interview de Victoire, une jeune accompagnée par le Siam 92 qui répondra à mes questions sur la canne !!

 

A bientôt !!

 

Fanny, Instructrice en locomotion et AVJ


Articles associés

Bouge n°4

Bonjour à tous,  Aujourd’hui, nous sommes jeudi, et
Lire la suite

Cuisine n°4

Bonjour à tous,   Voici une recette avec
Lire la suite

CUISINE N°12

Bonjour à tous, Aujourd’hui, nous vous proposons une
Lire la suite

Crée n°3

Bonjour à tous, Le lundi, nous vous proposons
Lire la suite

Crée n°11

Bonjour à tous,   Nous vous proposons aujourd’hui
Lire la suite