1253 0

Une journée sur la Pair-aidance

60 professionnels des Plateformes Adultes Autonomes de Lavaur et Castres se sont retrouvés le 22 janvier pour échanger sur la pair-aidance.

Eve Gardien, maître de conférences en sociologie à l’université de Rennes et chercheuse sur ce sujet, a animé les débats, avec les témoignages du GEM de Gaillac et du Foyer Vittoz à Castres.

Au début il y a l’entraide. La relation de pair à pair, c’est la solidarité au quotidien, cela peut concerner tout le monde. Quand nous sommes confrontés à une situation difficile et que nous n’y arrivons pas seul, nous allons chercher quelqu’un qui a déjà vécu la situation, et qui va pouvoir nous comprendre.

La pair-aidance (ou le pair accompagnement) va plus loin: elle part  bien sur de l’entraide, mais elle suppose aussi une expertise, des compétences et une éthique. Eve Gardien a précisé les apports (« retrouver espoir dans sa vie car un autre a déjà réussi »), les conditions éthiques et relationnelles pour un bon accompagnement, et pour devenir Pair aidant.

La journée s’est poursuivie autour de groupes de travail sur comment faire émerger la pair- aidance dans nos structures.

Pour aller plus loin: L’Accompagnement et le soutien par les pairs, Eve Gardien, PUG 2017


Articles associés

Cédric Merle est accompagné par l'ESAT de Braconnac

Ergonomie aux Ateliers de Braconnac

Afin d’améliorer les conditions de travail, l’ESAT a
Lire la suite

Faciliter la mobilité avec la Twizy

Les Ateliers de Braconnac viennent d’acheter un véhicule
Lire la suite