Ergonomie aux Ateliers de Braconnac

Afin d’améliorer les conditions de travail, l’ESAT a fait appel à un ergonome pour l’accompagner dans sa démarche sécurité et de prévention santé.

Fin 2017, Didier Dubourg, ergonome du cabinet IN SITU ergonomie, a réalisé une mission d’évaluation sur l’ensemble des ateliers de l’ESAT. Cette analyse a été suivie d’un rapport, d’une présentation aux équipes, et de préconisations.

Celles-ci ont commencé à être mise en œuvre sur 2018. Eric Maurel, chef d’ateliers, met en avant les équipements aux Espaces Verts : des échafaudages, des échelles sécurisées et du matériel électrique, plus silencieux, plus léger et moins polluant. « Pour la Blanchisserie industrielle nous avons investi dans un camion avec hayon, la climatisation ou encore des tables à repasser réglables en hauteur et adaptées pour les gauchers. En Sous-traitance, des pupitres d’ateliers et des transpalettes à levée haute permettent de limiter les manutentions, ainsi que la sollicitation des épaules et du dos.

Les améliorations concernent aussi l’organisation du travail: la rotation des postes permet de limiter  les gestes répétitifs, de varier les tâches et ainsi d’augmenter l’intérêt du travail. Les formations, comme Gestes et Postures ou celle sur la méthode qualité et hygiène RABC en blanchisserie, permettent des’interroger sur le fonctionnement d’un atelier.

Michel Longo, directeur adjoint, précise que l’idée est aussi de développer une culture, pour que les travailleurs prennent leur métier en main, qu’ils aient un regard critique sur leur travail afin de proposer eux-mêmes des améliorations. « Nous aurons vraiment progressé quand la démarche aura été intégrée et que les préconisations viendront du terrain ».


Articles associés

Sandrine Belliere et Melanie Vignol Phalip

Les Ateliers de Braconnac dansent le flamenco

A l’occasion du salon agroalimentaire « Fruit Attraction
Lire la suite